Festivals, Vidéo trailer

Short Movies Underground Festival: smuf smuf, ça sent le court

Oui mais non!! Ou en fait pas totalement.! Le Short Movies Underground Festival se déroulera bel et bien le week end des 22 , 23 et 24 Juin à la MJC de Saint-Saulve (Saint-Saulve est une commune française, située dans le département du Nord et de la région Nord-Pas-de-Calais,en bordure de la ville de Valenciennes. Saint-Saulve est une ville d’évolution autrefois grand centre minier. Saint-Saulve a su se reconvertir et profite désormais de grandes industries tel que Toyota ou Vallourec). Et certes, les courts-métrages seront bien au rendez-vous, puisque cinq séances de courts, regroupant plus de vingt films, seront proposés.

Ce qui me laisse perplexe, par contre, c’est qu’à côté de ces cinq séances de courts, le festival projette cinq… longs-métrages. Un événement censé célébrer le court, et qui accorde autant de place à celui-ci qu’au long, c’est pour le moins surprenant, d’autant plus que le long attirera généralement plus de public que le court (surtout qu’ici, la projection de chaque long est assortie de la présence d’invités de qualité). On a donc un festival de courts-métrages dont les moments forts sont dédiés au long, et où la programmation annexe risque de faire de l’ombre à la programmation principale…

Rien de très grave dans tout ça, je ne veux pas faire mon vieux grincheux, c’est juste une question de dénomination après tout. Mais le nom de festival de courts-métrages ne me semble pas vraiment refléter le contenu de l’événement ici. Et si je me permets de faire la remarque, c’est que ce n’est pas la première fois que je m’étonne de voir des longs programmés dans un festival de courts, comme si on se lançait dans ce type d’événements plus parce que c’est plus simple à organiser que par réel intérêt, et qu’au final, si on peut caser quelques longs-métrages…

Encore une fois, je ne fais pas de procès, il peut y avoir de très bonnes raisons justifiant la projection d’un long dans un festival de courts. J’imagine que la prog du SMUF a évolué au fil du temps, qu’ils ont eu des opportunités qu’ils ont souhaité saisir, et qu’il y a de bonnes raisons pour qu’elle soit ce qu’elle est aujourd’hui.

Bref! Voyons plutôt quels courts-métrages le SMUF nous propose. On retrouve dans la première séance deux réussites dont nous avons déja parlé: « Estomago » et « Matriarche ».  S’y ajoutent « Help me » de Ludovic Baron (rien de mémorable, si ce n’est qu’il y a des pom-pom girls) ainsi que « The night » de Damien Kazan, l’histoire d’un jeune boxer qui tente de se suicider après avoir accidentellement commis un meurtre, et va être secouru par un psychologue de la police (pas vu).

Dans la projo du Samedi matin, on retrouve « Lust murders », version courte d’un projet de long consacré à un vil psychopate; « Bad gamble », dans lequel Kurt, un mec en sloggi et en débardeur, affronte Wong Lee dans un combat clandestin où tous les coups sont permis; « La porte de Pierre » ou la confrontation d’un grand rêveur avec le monde du travail; « Nek », qui raconte la confession d’un prisonnier à un prêtre quelques heures avant soin exécution. A vue de nez et totalement subjectivement, pas forcément la meilleure session de courts du SMUF.

Plus intéressante sera celle du samedi après-midi. On y retrouve l’excellent « Bad Toys 2 », mélange d’animation et de prises de vue réelles mettant en scène des jouets, qui vous rappellera avec nostalgie ces après-midi magiques de votre enfance passés à faire joujou avec vos petites voitures sur la moquette de votre chambre. Plus besoin de présenter « Tous les hommes s’appellent Robert », qui a dû visiter à peu près tous les pays possédant l’électricité, et ramener des prix de la moitié d’entre eux. Les BA de « Karma koma » et « Kill & win » (BA ici) laissent quant à elles espérer le meilleur si vous êtes un optimiste, ou faire craindre le pire si vous êtes plutôt pessimiste…

A vue de nez, la séance du Samedi soir est peut être la meilleure du week-end. Vous pourrez voir le très bon « A tout prix » de Yann Danh, qui justifie complètement le joli petit buzz qu’il a généré, et dont je vous reparle bientôt. « G.O.S.I » a le mérite d’être très crédible, notamment grâce à son casting, mais son scénario ressemble plus à celui d’un long que d’un court, et son final un peu plat déçoit. Egalement au rendez-vous, « La blanc c’est le meilleur », fable zombiesque drôle et efficace à l’interprétation et aux dialogues impeccables. « Schizoïde », situé dans un hôpital psychiatrique, s’appuie beaucoup sur des jeux d’ombre et de lumière, et développe une belle ambiance de folie rampante, parfois assez malsaine et dérangeante. Enfin, la BA de « C.H.A.O.S » pèse méchamment, mais là encore, ressemble plus à une BA de long métrage. Adapté au format court? Curieux de le savoir en tout cas. A noter que dans « C.H.A.O.S », on retrouve Damien Leconte, également au casting de « Matriarche », et Dan Bronchinson, quant à lui au casting de « Estomago » et « Schizoïde », et que l’on devrait voir de plus en plus dans les productions de genre, courts comme longs, à l’avenir (il joue bien, et il a tout simplement la gueule pour!).

Enfin, dans la séance hors compétition du Dimanche, « Sublime désillusion » est fort délectable, avec là encore de bons comédiens et un personnage de policier aux petits oignons, mais pour le coup, le film n’est pas du tout action/fantastique. « Susan in red » me laisse quant à lui perplexe. Sûrement le film le plus choc de cette sélection, éprouvant, mais que l’on peut aussi trouver relativement gratuit, et pas toujours très fin. On est quand même au delà de la provocation de base, avec une réalisation plutôt efficace et inspirée. A voir, en tout cas. Pour finir, « Prochainement sur vos écrans » semble mélanger comédie et film de super héros, ça peut être sympa (la BA ici).

Pour le reste de la prog, les longs métrages, les invités, rendez vous sur le site du SMUF!

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Short Movies Underground Festival: smuf smuf, ça sent le court

  1. Merci encore 😉

    Publié par YANN DANH | 29 juin 2012, 18:15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles et pages les plus consultés

Rejoignez 7 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :