Festivals, Vidéo trailer

Bloody week-end: la programmation courts-métrages

Les 6 , 7 et 8 Juillet prochain aura lieu à Audincourt la troisième édition du Bloody week-end, festival et convention de film fantastique. 31 courts-métrages seront montrés au cours du week-end, récompensés par 5 prix: grand prix, prix des meilleurs effets spéciaux, prix du scénario, prix du public et prix L’Ecran Fantastique pour le meilleur court d’animation. L’ensemble des courts sont répartis en 5 sessions.

Première session – Vendredi 6 Juillet à 18h30

Parmi les films que je connais, deux réussites: « Estomago » de Camille Achour et Jean-Thomas Séité (programmé à Hallucinations Collectives 2012), encore un film d’ « infectés », certes, mais aux très bons effets spéciaux et où, pour une fois, la forme sert le fond; et le très drôle « Employé du mois » d’Olivier Béguin, dans lequel Catriona MacColl, en agent d’un pôle emploi pour monstres, tente de recaser les plus grandes figures du bestiaire fantastique. « Scylla » propose quelques très beaux plans, et surtout une magnifique créature, dont l’apparition est très réussie, mais j’avais trouvé le scénar vraiment casse gueule…

Deuxième session – Samedi 7 Juillet à 9h00 (c’est un peu tôt ça!)

Encore deux grands copains des Hallucinations Collectives dans cette sélection, puisque l’on y retrouve  le très bon délire rigolo-gore espagnol « Brutal Relax » (programmé à Lyon en 2011) et son gros monsieur moustachu qu’il faut pas emmerder, et surtout le « Kangootomik » de l’ami Fred Grousset! Pour rappel, « Kangootomik », charmant karaoké suivant le quotidien d’un kangourou mutant dans un décor post-apo, a été tourné comme trailer de l’édition 2011 des Hallucinations Collectives. La version courte était donc projetée avant chaque séance du festival, et c’est ici la version longue que vous pourrez voir. On retrouve également dans cette sélection « L’attaque du monstre géant suceur de cerveaux de l’espace », l’histoire d’un monstre géant suceur de cerveaux de l’espace sorti d’un film en noir et blanc qui s’attaque aux personnages d’une comédie musicale en couleurs. Et que j’avais trouvé long, très long…

Troisième session – Animation – Samedi 7 Juillet à 19h00

Première session de films concourant pour le prix L’Ecran Fantastique, donc. On y retrouve le néerlandais « Feed me », drôle et trash juste ce qu’il faut, le déja classique « Nuisible(s) » (dans un appartement mal entretenu, un jeune homme cohabite malgré lui avec des petits humains dont le mode de vie s’apparente à celui des insectes)., ainsi que « Crépuscule » d’Eric Falardeau, film en stop motion à la fois poétique et sanglant, que j’avais trouvé pour ma part un peu trop long, mais qui fait preuve d’une ambition narrative largement au dessus de la moyenne. « Millhaven » de Bartek Kulas vaut aussi le coup d’oeil.  Reposant grandement sur l’ambiance sonore qu’il déploie, le film nous montre une malheureuse jeune fille qui nous raconte ses déboires, avec des dialogues mi parlés, mi chantés. Vous pourrez également y voir ou revoir le réjouissant « Lego’re » (tout est dans le titre).

Quatrième session – Animation – Dimanche 8 Juillet à 11h00

Dans cette session, un film canadien que nous avions passé en ouverture d’une de nos Séances Hallucinées sur Lyon: « Ethereal Chrysalis » (ça avait aussi été le cas pour « Feed me »). Le film de Syl Disjonk est une vision réussie d’un cauchemar lovecraftien. On retrouve également le suédois « Out of erasers », mélange de prise de vue réelle et d’animation, qui voit une inquiétante épidémie s’abattre sur notre monde. Une autre belle réussite. Pas vu, mais le polonais « Underlife » propose un trailer alléchant.

Cinquième session – courts-métrages Bloody – Vendredi 6 Juillet à minuit

« Les courts-métrages que vous ne verrez jamais à la télévision, âmes sensibes s’abstenir! ». Humm, oui, alors là faut se méfier, avec des déclarations comme ça, on aboutit souvent à des petites daubes… Je n’en connais que deux: « Faim de mort » et « Valentine » qui oeuvrent dans le même registre: des films de fans d’horreur, Evil Dead style, assez cheaps mais bien gores, parfois drôles; rien de mémorable mais le genre de films qu’il doit être sympa de regarder entre potes en séance de minuit (enfin j’imagine). En tout cas moi, à choisir,  j’irais plutôt me coucher pour être frais et dispo pour la séance du lendemain à 9h00.

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Bloody week-end: la programmation courts-métrages

  1. cool le com’ sur faim de mort , sa donne envie d’aller dormir au lieu de se cassé le cul a faire des courts … merci

    Publié par Anonyme | 9 juillet 2012, 16:10
  2. (pardon j’avais oublié de signé ma publication …)

    Publié par françois yagopian | 9 juillet 2012, 17:12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles et pages les plus consultés

Rejoignez 7 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :