Vidéo film intégral

Fight for your right revisited – Les Beastie Boys version court-métrage

Voilà un court-métrage qui, il y a quelques mois lorsque le trailer fut laché, a excité les fans du monde entier. Il y avait de quoi il faut dire, le film ayant pour lui plus d’un argument: un groupe cultissime, la mise en image de son nouveau morceau, une histoire alléchante (deux groupes de Beastie Boys s’affrontant pour savoir qui sont les « real Beastie Boys ») et surtout un casting dément: Elijah Wood, Danny McBride, Seth Rogen, Chloe Sevigny, Orlando Bloom, Steve Buscemi, Ted Danson, Susan Sarandon, Will Ferrell, Jack Black, John C Reily pour ne citer qu’eux.

Le film est réalisé par Adam Yauch aka MCA, l’un des trois Beastie, et produit par la boite qu’il a fondée, Oscilloscope Laboratories (qui a par exemple récemment distribué aux USA des films comme « We need to talk about Kevin » ou « Bellflower »). Il se présente comme une suite immédiate au clip « Fight for your right », commençant là où se terminait ce dernier, juste après la fameuse bringue destructrice.

Au vu des attentes, le film est tout de même une déception, notamment car il souffre d’un net problème de rythme, MCA ayant une fâcheuse tendance à étirer ses scènes en longueur au delà du raisonnable, cassant le dynamisme de son film. Qui plus est, même si tous les caméos sont savoureux, la performance de certains acteurs n’est pas mémorable. J’aime beaucoup Elijah Wood, mais bon… Même Seth Rogen ne semble pas spécialement à l’aise. Seul Will Ferrell est, comme toujours, irréprochable, signant les meilleurs répliques (« we come from the future, where the shit is really real! ») ainsi que la meilleure scène (le mexicain sur le toit du taxi!!!) du film. Surtout, et là c’est assez ennuyeux pour des acteurs et un groupe censés représenter la quintessence du cool, ils ne font pas toujours preuve de beaucoup d’inspiration et d’originalité, et sombre même par moments dans une facilité presque beaufisante de façon embarrassante. Cela se ressent surtout dans la scène finale de la battle de danse, qui peut se résumer à: des acteurs un peu vieux et pas vraiment hip hop dansent un peu n’importe comment pour imiter les rappeurs et c’est rigolo… Un peu le même genre d’humour que lorsque Laurent Gerra fait le rappeur, à base de casquette à l’envers, d’accent de cité et de « Yo yo nique ta mère nique ta race yo ». Surtout, comme dit plus haut, la scène s’éternise et ce qui aurait pu être réussi en plus court devient franchement lourdingue sur la longueur. L’apparition finale des vrais Beastie Boys, dont je ne vous dis rien, est dans le même genre, en plus d’être ultra prévisible…

Bref, je vous laisse juges, session de rattrapage pour qui avait manqué ce Fight for your rights revisited.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles et pages les plus consultés

Rejoignez 7 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :