Les chouchous des festivals

Courts-métrages français/francophones: les champions des festivals 2011

C’est le mois de Décembre, c’est la fin de l’année, c’est Noêl, mais c’est surtout l’heure du bilan, comme dirait Michael Kael. Et donc petit tour d’horizon des stars du court-métrage de genre français de l’année 2011, les abonnés des festivals, ceux qui ont déchainé les foules et les passions. Tour d’horizon non exhaustif bien entendu, puisque subjectif d’une part, parce qu’il est fort possible que j’en oublie, d’autre part (mes excuses aux oubliés).

CABINE OF THE DEAD de Vincent Templement
« Cabine of the dead » est un marathonien, puisqu’il compte plus de 60 sélections en festival, mais que près de la moitié d’entre elles ont été obtenues en 2010. Il a cependant sa place dans cette liste, puisqu’en 2011, il a tout de même visité Gérardmer, le NIFFF, Sitges, Puchon ou encore Abertoir. Il raconte l’histoire on ne peut plus banal d’un homme qui se réfugie dans une cabine téléphonique pour échapper à une attaque de zombies. Pour ma part, un des meilleurs courts français que j’ai vu cette année.

CTIN de Cyrille Drevon
Direction l’Ukraine et ses radiations avec « Ctin », produit par Insolence Prod. S’y déroule un étrange repas réunissant freaks et savant fou, dans un look indubitablement Caro-et-Jeunesque. Le film a été sélectionné dans un bon nombre de festivals poids lourds internationaux (Sitges, Fantastic Fest d’Austin, Abertoir) comme français (Court-Métrange, PIFFF, FEFFS).

EMPLOYE DU MOIS d’Olivier Béguin
Le suisse « Employé du mois » a commencé sa carrière plus récemment que ses petits copains, puisque sa première a eu lieu à Neuchâtel cet été. Depuis, déja près de 30 sélections pour le film, dont Sitges, Celluloid Screams et Abertoir. Olivier Béguin avait auparavant réalisé un court ayant pas mal fait parler de lui: le western « Dead Bones », avec Ken Foree. Cette fois, il met en scène Catriona McCall, en employé d’une sorte d’ANPE pour monstres, tentant de recaser un zombie, un vampire, et même le Diable lui-même.

MANDRAGORE de Fabrice Blin
Un homme se réveille, nu et blessé, dans les bois. Il va être recueilli par une femme vivant seule avec son fils, qui va le soigner en usant de mystérieux pouvoirs.
Fabrice Blin s’est fait connaître avec ses deux premiers courts, « Lobotoman » en 2002 et « Monsieur Méchant » en 2008. Pour « Mandragore », il s’associe à Metaluna Productions (JP Putters et Fabrice Lambot, récents producteurs de « The theatre bizarre ») et bénéficie ainsi des moyens pour donner vie de façon très convaincante à une histoire entre conte et SF. Très beau design, très beaux décors, effets spéciaux réussis, pour une histoire que l’on aurait peut être aimé un poil plus poignante. En France, « Mandragore » est passé (entre autres) à Gérardmer, à l’Etrange Festival de Strasbourg, au Short Film Corner de Cannes, à Court-Métrange, aux Utopiales de Nantes, à Extrême Cinéma, et niveau international (toujours entre autre) à Fantasia (Montréal), au LUFF, à Trieste, à Celluloid Screams (Sheffield)

 

 



LE MIROIR de Sébastien Rossignol
« Le miroir », c’est près de 50 sélections à travers le monde, et notamment un grand prix du court-métrage à Gérardmer en 2011. L’histoire d’un célèbre actrice se trouvant défigurée suite à un accident. Après une opération de la dernière chance, elle se réfugie dans le manoir familial afin de fuir les médias. Réalisation léchée, ambiance pesante et histoire qui sait se montrer touchante, « Le miroir » est une belle réussite.

TOUS LES HOMMES S’APPELLENT ROBERT de Marc-Henri Boulier
Sûrement le champion des champions en terme de sélections pour 2011, si vous avez fait quelques festivals cette année, vous n’avez pas pu le manquer: « Robert », c’est plus de 70 sélections et 15 prix. Et c’est mérité, le film est très bon, et surtout, c’est un vrai court-métrage, qui est pensé pour les spécificités du court, là où d’autres ressemblent parfois à des versions raccourcies de longs. « Robert » est produit, comme Ctin, par Insolence Prod, qui a ainsi vécu une bien belle année 2011!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Articles et pages les plus consultés

Rejoignez 7 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :